PASSION READING

17 mai 2019

Changement de BLOG

Vous retrouverez dorénavant mes chroniques de lectures sur ce blog :

https://fabieetsonstylo.canalblog.com

Merci !

Posté par passion0510 à 14:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]


09 mai 2019

Anne Loyer "La fille sur le toit"

Axelle, vit seule avec sa mère, divorcée. Elle lui apprend qu'elle a eu une relation sans lendemain avec son professeur de français. Juliette, sa mère, l'insulte avec deux mots qui feront très mal à la jeune adolescente..."Sale pute !".

Désespérée, Axelle se retrouve à l'hôpital, mais en ressortant elle préfère retourner chez son père, Eric, qu'elle connait peu. Dans ce lieu inconnu, avec une personne qui ne sait pas lui parler, elle essaie de comprendre la réaction violente de sa mère et envisage la vie, plus libre, à l'écart de ses parents, auprès de sa tante, Rachel, qui a toujours su la comprendre.

***

Lectorat : 12 -15 ans

Nombre de pages lues : 184 pages

***

Une histoire d'amour sans surprise que veulent vivre des adolescences mais qui ne savent pas mesurer leur degré de sentiments et se retrouvent désespérées quand la rupture s'impose. Une épaule parentale sur laquelle, l'adolescence espère se poser pour être comprise mais qui se retrouve face à une mère insensible et violente dans ses paroles. Le refuge vers un père que l'on connaît peu, dont on espère voir en lui s'ouvrir le soutien paternel, mais certains parents ne savent pas tenir leur rôle.

***

Un roman réaliste, chorale, où chaque personnage se raconte, explique pourquoi il en est arrivé là, sa part de responsabilité, pourquoi Axelle n'est pas comprise, soutenue, réconfortée...

Dés les premières pages, les mots vous saisissent et vous empêchent de laisser tomber la jeune Axelle. Ce roman évoque la compleité de la relation parents - enfants, le besoin d'émancipation des adolescents quand ils se sentent incompris. Ce livre nous fait croire en l'espoir, que nous pouvons trouver une lumière pour avancer en dehors du cercle familial. Comme le dit une célèbre chanson de Maxime Le Forestier "on ne choisit pas ses parents, on se choisit pas sa famille..." mais nous pouvons choisir l'ami (e), la personne qui a su nous comprendre pour atteindre le bout du tunnel et apercevoir la lumière.

Anne Loyer "La fille sur le toit". Editions Gulf Stream, collection ECHOS, 2019

LA FILLE SUR LE TOIT

Posté par passion0510 à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mai 2019

Michael Caine "Et que les barrières sautent !"

Extrait Communiqué de presse : "A 85 ans, une légende d'Hollywood et une icone pour les anglais, ses compatriotes, sir Michael Caine partage sagesse et anecdotes sur sa carrière et son parcours dans ces mémoires captivants. D'Alfie à Alfred dans les Batman de Chirstopher Nolan, en passant par Elliot dans Hannah et ses soeurs de Woody Allen, Michael Caine a joué plus d'une centaine de rôles dans sa carrière, interprétant tous les types de personnages avec une facilité apparente et un talent extraordinaire."

***

Dans cette autobiographie passionnante, Michael Caine raconte avec sincérité sa vie, ses débuts au cinéma, sa carrière. Ce qui ressort de son expérience, de ses succés ou de ses erreurs, c'est de travailler sans relâche, d'observer, d'écouter et d'apprendre de ses erreurs de compréhension pour un rôle ou d'appréciation pour une personne.

Il donne des conseils pour tous, pas que pour les acteurs, mais pour tous ceux qui ont des rêves, des passions à accomplir. Il nous met en garde contre l'impatiente de la réussite car nous pouvons redescendre les échelons aussi vite que vous les avez monté.

***

J'ai lu cette autobiographie de Michael Caine, car je connais un peu ses films, mais parce que je sais que c'est un comédien apprécié dans sa profession. J'ai appris de lui et de sa volonté, encore, à donner le meilleur de lui-même dans un film.

Michael Caine - Et que les barrières sautent ! - Traduit de l'anglais par Jean-François Gauvry. Editions Baker Street, 2019

MICHAEL CAINE

Posté par passion0510 à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mai 2019

Malin Persson Giolito "Rien de plus grand"

Présentation du livre : "Djursholm, banlieue chic de Stockholm. Dans la salle de classe d'un lycée huppé, l'air est saturé de la fumée des tirs. Au sol gisent cinq personnes, le corps criblé de balles. Debout au milieu d'elles, Maja Norberg, dix-huit ans, élève modèle et fille de bonne famille...Son petit copain, fils de la plus grosse fortune de Suède, et sa meilleure amie figurent parmi les victimes. Neuf mois plus tard, le procès de Maja s'ouvre dans un climat sous haute tension. Qui est Maja ? Qu'a-t-elle fait, et pourquoi ?"

***

Dès les premières pages du roman nous ressentons la tension qui règne au procès de Maja, mais aussi celle qui s'est installée dans sa vie depuis le début de son histoire d'amour avec Sebastian Fagerman, fils de la plus grosse fortune de Suède.

Survivante de la tuerie, beaucoup de personnes souhaitent la condamnation de Maja.

Le procès est parfaitement décrit, nous avons l'impression d'y assister. Nous découvrons à travers notre lecture, la vie quotidienne de ses lycéens aisés qui se donnent l'image que tout va bien alors qu'au plus profond d'eux-même il y a de la colère, de la douleur, un rejet de la vie. Ce n'est pas, forcément, parce que nous vivons auprès de parents riches, dans une grande maison, dans un beau quartier, que nous sommes heureux. L'argent ne fait pas tout, il masque la souffrance...

***

Pour ce roman, l'auteur, Malin Persson Giolito, a reçu le prix du meilleur thriller scandinave en 2017, et en France, le Prix Le Point du polar européen en 2018.

La scénariste Camilla Ahlgren adapte le roman en série qui devient, QUICKSAND. Netflix diffuse depuis le 5 avril le livre, c'est aussi palpitant et haletant. Le jeu des comédiens est en tension. L'adaptation est réussie et ma lecture proche de cette diffusion, ne m'a donné de surprise par rapport à l'histoire, mais c'était intéressant de voir comment la scéariste a imaginé les personnages physiquement, comment elle a abordé son travail par rapport à celui de l'auteur...Les éditions Presses de la Cité ont réédité le roman sous le titre de la série. Cependant, comme je l'écris souvent, je préfère les livres aux adaptations pour la cinéma ou la télévision car je réalise moi-même l'histoire avec ma propre imagination.

Extraits du livre : "...il n'y a rien de plus grand que l'amour, jusqu'au moment où une autre chose le surpasse." (page 357)

"...L'amour n'est ni ce qu'il y a de plus grand ni ce qu'il y a de plus pur ; ce n'est jamais le mélange parfait, seulement un liquide sale. Il faudrait humer le verre avant d'y plonger les lèvres. Mais même comme ça, on ne s'aperçoit pas toujours qu'il est empoisonné." (page 357)

Malin Persson Giolito - Rien de plus grand - Traduit du suèdois par Laurence Mennerich. Editions Presses de la Cité, 2018.

COUV LIVRES RIEN DE PLUS GRAND

Posté par passion0510 à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mai 2019

Bertrand Santini et Bertrand Gatignol "Comment j'ai raté ma vie"

"Quand j'étais petit,

j'étais riche d'un tas de trésors.

Mais un jour, j'ai grandi"

Nombre de pages lues : 43 pages

***

Une histoire touchante qui nous explique que la richesse et la réussite que nous recherchons à l'âge adulte, ne nous apportes plus les petits émerveillements d'autrefois. Enfant nous sommes insouciant face à la vie qui nous attend, aux expoirs que fondent vos parents sur votre réussite, car vous devez garder le même niveau de vie qu'eux.

Etre populaire, posséder de l'argent ne rend pas forcément heureux, car nous ne sommes pas dans la réalité du monde, c'est lorsque tout va mal que nous sommes passés à côté de beaucoup de choses.

Les phrases sont courtes, mais délivrent une force, écrites sur une seule page, elles donnent de la puissance aux mots.

Un livre qui réveillera la jeune conscience des lecteurs qui vivent déjà dans une tour dorée...

Bertrand Santini (auteur) et Bertrand Gatignol (illustrateur) - Comment j'ai raté ma vie -Grasset Jeunesse, 2019. Je remercie les Editions Grasset Jeunesse de leur confiance et de leurs lectures qui sont toujours d'agréables pépites.

COMMENT JAI RATE MA VIE

Posté par passion0510 à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 avril 2019

Janine Boissard "Toi, Pauline"

Janine Boissard nous permet avec ce second tome des "Quatre filles du docteur Moreau" de retrouver Pauline, le personnage-phare de "L'esprit de famille" pour de nombreuses lectrices, dans les années 2010...

Pauline a dix-neuf ans, elle rentre à La Sorbonne pour des études de lettres car son souhait le plus cher est de devenir écrivain. Lors de cette première année, elle rencontre Paul Démogée...

***

Pauline s'affirme un peu plus dans ce roman, en arrivant à prendre des décisions sans y réfléchir quinze fois, mais elle est toujours aussi contemplative du monde qui l'entoure, ainsi elle peut accumuler de la matière pour ses futurs écrits.

Je retrouve l'ambiance chaleureuse de La Marette, la gentillesse de cette famille bienveillante...que nous aimerions tous avoir.

***

Avec la réécriture de cette saga à succès, il faut espérer que les nouvelles générations arrivent à trouver une place, un réconfort face à ce monde désordonné où la vie est de plus en plus difficile, violente.

Janine Boissard a su s'inspirer de ces problèmatiques qui n'existaient pas avant, car nos générations respectées l'autre...

***

J'ai eu plaisir à lire ce roman même si je connaissais déjà l'histoire. C'était rapide sans véritable surprise. J'ai hâte de retrouver Janine Boissard dans une vraie nouveauté.

Janine Boissard - Toi, Pauline. Editions Fayard, 2019- 250 pages.

TOI PAULINE

Posté par passion0510 à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 avril 2019

"Oliver Twist" d'après Charles Dickens

Les éditions Larousse viennent d'nerichir leur collection "Read in English" avec les aventures d'Oliver Twist de Charles Dickens, pour les jeunes lecteurs qui commencent l'anglais au collège.

***

A chaque début de livre, nous avons la présentation des personnages et un petit résumé en français pour comprendre le début de l'histoire : "Nous sommes au XIXe siècle, à Londres. La vie est dure pour les jeunes orphelins sans aucune famille qui puisse les accueillir. Le jeune Oliver vit à l'hospice, où il lui faut travailler, en éprouvant la peur, le froid et la faim ; il ne fait pas bon y réclamer à manger..."

De nombreuses illustrations permettent également de comprendre la lecture mais aussi des mots difficiles, en gras, dont on retrouve l'explication dans le lexique...

***

Orphelin, Oliver Twist, est trimballé de familles en familles, de plus en plus détestables les unes que les autres pour travailler dans des conditions difficiles.

Cette histoire montre aussi l'eploitation de la pauvreté et l'escalvage des orphelins au 19e siècle. Heureusement, pour Oliver, il trouve enfin des personnes aimantes...

***

La lecture est facile et compréhensible, par les illustrations très expressives et les mots en gras qui apportent leur aide à la compréhension du texte.

On peut aller plus loin avec une versio audio à télécharger, qui permet à l'enfant de comprendre la sonorité des mots anglais et de les réécouter. Une lecture ludique et passionnante.

"Oliver Twist" de Charles Dickens. Illustrations : Pascal Phan. Texte : Martyn Back. 32 Pages. Editions Larousse, collection Read in English, 2019.

OLIVER TWIST

Posté par passion0510 à 13:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 avril 2019

Winston Graham : Poldark - La lune rousse (Tome 3)

4ème de couverture : "En ces années 1790, la vie du couple de Demelza et Ross traverse une période orageuse au moment où le pari de Ross, la recherche d'un nouveau filon minier, semble se solder par un échec.

Ross se rapproche d'Elizabeth, son amour de jeunesse, veuve depuis peu, au point que Demelza, poussée par la colère, se laisse tenter par un officier écossais.

Tandis que le banquier George Warleggan cherche une fois encore à lui nuire, Ross entreprend une périlleuse expédition pour délivrer so vieil ami, le docteur Dwight Enys, d'un camp de prisonniers de guerre anglais en France..."

Nombre de pages lues : 416 pages

Mon avis : Ce troisième volet de la série Poldark tient ses promesses et continue de passionner les lecteurs avec ses trahisons, ses triangles amoureux, où la population des campagnes est toujours aussi pauvre, où les banquiers mènent la danse.

Ce qui ne change pas, ce sont les paysages magnifiques des Cornouailles.

L'auteur : Winston Graham (1908 - 2003) a écrit une trentaine de romans. Il doit sa célébrité à la saga Poldark constituée de douze volumes publiés de 1945 à 2002.

Winston Graham, Poldark - La lune rousse. Traduit de l'anglais par Simonne Huinh. Editions Archipel, 2019.

Je remercie les éditions Archipoche et Archipel de leur confiance.

POLDARK 3

Posté par passion0510 à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 avril 2019

Anaïs Vaugelade "Comment fabriquer son grand frère"

4ème de couverture : "Comment faire quand on veut un GRAND frère TOUT DE SUITE ?

Eh bien, on en fabrique un. Et c'est l'occasion de comprendre, étape par étape, comment fonctionne un corps humain."

Nombre de pages : 57 pages

Mon avis : Zuza se construit un grand frère avec l'aide de ses jouets. Elle s'équipe de nombreux matériaux et grâce à l'Encyclopédie du Crocodile, un livre qui sait tout, les jeunes lecteurs apprennent, en même temps que Zuza, de quoi est composé le corps humain.

Nous regardons l'évolution du projet de Zuza, le corps du grand frère qui prend forme avec des capteurs, des fils électriques. Ce livre est très intéressant car il explique très bien la macanique de notre corps.

C'est une histoire captivante où l'on apprend beaucoup. Un livre à mettre entre les mains des petits curieux.

Anaïs Vaugelade "Comment fabriquer son grand frère". Editions L'école des Loisirs, 2018.

FABRIQUER GRAND FRERE

Posté par passion0510 à 14:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 avril 2019

Winston Graham "Poldark : Au-delà de la tempête" (Tome 2)

4ème de couverture : "1790. Sept ans après avoir regagné son Angleterre natale, Ross Poldark est parvenu à sauver le domaine familial qui périclitait et à relancer l'activité minière.

Mais des meneaces planent en ce mois de septembre. Une famille de banquiers, les Warleggan, tente de prendre le contrôle de ses affaires, pourtant peu florissantes. Et Ross suspecte son cousin Francis d'être de leur côté...

Ross est dans le même temps accusé d'avoir pillé deux navires échoués non loin de chez lui. S'il est reconnu coupable, il risque la mort.

Demelza, qu'il avait recueillie puis épousée, se bat pour le défendre. Mais leur amour résistera-t-il à la tempête ?"

Nombre de pages lues : 384 pages

Mon avis : Je poursuis avec plaisir la saga "Poldark" écrite par

POLDARK 2

Winston Graham, avec le Tome 2 "Au-delà de la tempête".

Je retrouve Ross qui se lors d'un procès pour pillage de navires, et se rapproche de Francis, son cousin.

Demelza est toujours discrète et fougueuse à la fois, s'affirmant de plus en plus lors de ses disputes avec son mari, mais aussi pour le soutenir dans les épreuves;

La série diffusée sur Netflix respecte les grandes lignes des livres...

La lecture est toujours aussi captivante et nous montre la vie au 18ème siècle, entre les riches et les pauvres travailleurs qui se tuent à la tâche pour faire vivre leur famille. Ce n'est pas forcément les mieux dotés qui gagnent...

Winston Graham "Poldark : Au-delà de la tempête". Traduit de l'anglais par Simonne Huinh. Editions Archipoche, 2019.

Posté par passion0510 à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]