PASSION READING

19 avril 2019

Winston Graham : Poldark - La lune rousse (Tome 3)

4ème de couverture : "En ces années 1790, la vie du couple de Demelza et Ross traverse une période orageuse au moment où le pari de Ross, la recherche d'un nouveau filon minier, semble se solder par un échec.

Ross se rapproche d'Elizabeth, son amour de jeunesse, veuve depuis peu, au point que Demelza, poussée par la colère, se laisse tenter par un officier écossais.

Tandis que le banquier George Warleggan cherche une fois encore à lui nuire, Ross entreprend une périlleuse expédition pour délivrer so vieil ami, le docteur Dwight Enys, d'un camp de prisonniers de guerre anglais en France..."

Nombre de pages lues : 416 pages

Mon avis : Ce troisième volet de la série Poldark tient ses promesses et continue de passionner les lecteurs avec ses trahisons, ses triangles amoureux, où la population des campagnes est toujours aussi pauvre, où les banquiers mènent la danse.

Ce qui ne change pas, ce sont les paysages magnifiques des Cornouailles.

L'auteur : Winston Graham (1908 - 2003) a écrit une trentaine de romans. Il doit sa célébrité à la saga Poldark constituée de douze volumes publiés de 1945 à 2002.

Winston Graham, Poldark - La lune rousse. Traduit de l'anglais par Simonne Huinh. Editions Archipel, 2019.

Je remercie les éditions Archipoche et Archipel de leur confiance.

POLDARK 3

Posté par passion0510 à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 avril 2019

Anaïs Vaugelade "Comment fabriquer son grand frère"

4ème de couverture : "Comment faire quand on veut un GRAND frère TOUT DE SUITE ?

Eh bien, on en fabrique un. Et c'est l'occasion de comprendre, étape par étape, comment fonctionne un corps humain."

Nombre de pages : 57 pages

Mon avis : Zuza se construit un grand frère avec l'aide de ses jouets. Elle s'équipe de nombreux matériaux et grâce à l'Encyclopédie du Crocodile, un livre qui sait tout, les jeunes lecteurs apprennent, en même temps que Zuza, de quoi est composé le corps humain.

Nous regardons l'évolution du projet de Zuza, le corps du grand frère qui prend forme avec des capteurs, des fils électriques. Ce livre est très intéressant car il explique très bien la macanique de notre corps.

C'est une histoire captivante où l'on apprend beaucoup. Un livre à mettre entre les mains des petits curieux.

Anaïs Vaugelade "Comment fabriquer son grand frère". Editions L'école des Loisirs, 2018.

FABRIQUER GRAND FRERE

Posté par passion0510 à 14:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 avril 2019

Winston Graham "Poldark : Au-delà de la tempête" (Tome 2)

4ème de couverture : "1790. Sept ans après avoir regagné son Angleterre natale, Ross Poldark est parvenu à sauver le domaine familial qui périclitait et à relancer l'activité minière.

Mais des meneaces planent en ce mois de septembre. Une famille de banquiers, les Warleggan, tente de prendre le contrôle de ses affaires, pourtant peu florissantes. Et Ross suspecte son cousin Francis d'être de leur côté...

Ross est dans le même temps accusé d'avoir pillé deux navires échoués non loin de chez lui. S'il est reconnu coupable, il risque la mort.

Demelza, qu'il avait recueillie puis épousée, se bat pour le défendre. Mais leur amour résistera-t-il à la tempête ?"

Nombre de pages lues : 384 pages

Mon avis : Je poursuis avec plaisir la saga "Poldark" écrite par

POLDARK 2

Winston Graham, avec le Tome 2 "Au-delà de la tempête".

Je retrouve Ross qui se lors d'un procès pour pillage de navires, et se rapproche de Francis, son cousin.

Demelza est toujours discrète et fougueuse à la fois, s'affirmant de plus en plus lors de ses disputes avec son mari, mais aussi pour le soutenir dans les épreuves;

La série diffusée sur Netflix respecte les grandes lignes des livres...

La lecture est toujours aussi captivante et nous montre la vie au 18ème siècle, entre les riches et les pauvres travailleurs qui se tuent à la tâche pour faire vivre leur famille. Ce n'est pas forcément les mieux dotés qui gagnent...

Winston Graham "Poldark : Au-delà de la tempête". Traduit de l'anglais par Simonne Huinh. Editions Archipoche, 2019.

Posté par passion0510 à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 avril 2019

Fabienne Blanchut et Camille Dubois "Le spectacle des Coquinettes"

4ème de couverture : "Aujourd'hui, c'est le grand jour ! Les Coquinettes s'apprêtent à monter sur scène. Quand soudain, patatra ! Le rideau leur tombe dessus, plus rien ne se passe comme prévu ! Lou, Nova, Lili, Jade, Margaux, Phulan et Clara vont-elles réussir à sauver le spectacle ?"

Nombre de pages lues : 20 pages

Mon avis : Les spectacles d'école, que de souvenirs pour nous parents qui regardont nos chérubins avec fierté et quelle excitation, quelle pression pour les enfants qui donnent le meilleur d'eux - mêmes.

Il y a toujours des imprévus, des choses à modifier au dernier moment, mais même si les couacs se voient sur la scène, le public n'en tiendra pas rigueur.

Avec ses Coquinettes, Fabienne Blanchut décrit parfaitement l'ambiance des spectacles d'école. L'histoire est amusante, pétillante...

Une histoire agréable à lire ! Parfaite pour les vacances de Pâques qui commencent...

Fabienne Blanchut (auteur) et Camille Dubois (illustrations), Le spectacle des Coquinettes-Editions Deux Coqs d'or, 2018.

COQUINETTES

Posté par passion0510 à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 avril 2019

Winston Graham "Poldark : les falaises de Cornouailles"

4ème de couverture : "1783. Après avoir mené une vie aventureuse en Amérique, le jeune et fougueu Ross Poldark revient en Angleterre. Mais c'est un homme meurtri qui retrouve ses falaises de Cornouailles.

Son père vient de décéder et le domaine familial est en déshérence. Surtout, Ross apprend qu'Elizabeth, sa fiancée, a rompu sa promesse pour en épouser un autre : Francis, son propre cousin...

Ross n'a d'autre choix que de s'inventer une nouvelle vie. Plutôt que de se laisser abattre, il décide de relancer l'activité minière, qui fit autrefois la fortune des siens.

Un jour, sur un marché, il prend la défense de Demelza, une fille sans instruction qu'il engage comme domestique. Une décision qui va changer sa vie..."

Nombre de pages lues : 416 pages

Mon avis : J'ai découvert Poldark sur Netflix en série, l'histoire m'a passionné et les paysages des Cornouailles m'ont fait voyager...aussi je voulais lire les trois volets.

Le premier, Les falaises de Cornouailles évoque le retour de Ross Poldark et de son désir de remettre en marche la mine et ainsi redonner du travail à ses voisins et ceux qui vivaient de la mine.

Une histoire passionnante, captivante, avec des rebondissements, une grande saga familiale rythmée par le pouvoir, l'argent et l'amour...

Pour moi, la série est conforme au livre, même si ce dernier apporte plus de détails.

La semaine prochaine, je vous présenterais les Tomes 2 et 3, ainsi que l'auteur, Winston Graham (1908 - 2003).

Winston Graham - Les falaises de Cornouailles - Traduit de l'anglais par Simonne Huinh. Editions Archipoche, 2019.

Merci aux éditions Arichipoche de leur confiance.

POLDARK 1

Posté par passion0510 à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 avril 2019

Adeline Ruel et Antoine Brivet "La toute petite librairie"

4ème de couverture : "Augustin n'aime pas lire. Alors quand la nouvelle maîtresse de CM2 demande à la classe d'inventer une histoire, le garçon est dépité. Mais qui est réellement cette madame Pandora ? Une dangereuse sorcière ? Un monstre dévoreur...d'enfants ? Et que cherche-t-elle en essayant désespérément de pénétrer dans la toute petite librairie tenue par la mère d'Augustin ? Le garçon et ses amis vont être entraînés dans une aventure qui dépassera tout ce uq'ils pouvaient imaginer !

Nombre de pages lues : 158 pages

Lecture pour les plus de 8 ans

Mon avis : Une très belle histoire fantastique, où les livres offrent enchantement et magie. Ce roman évoque également la transmission d'une passion, celle des livres. La lecture est nécessaire pour se construire, s'émerveiller et il est important de donner à nos enfants l'envie de lire.

Cette histoire montre également l'importance de l'amitié, que la différence de chacun donne une force commune dans les moments les plus importants de la vie.

Les illustrations qui accompagnent cette histoire donnent une vie aux phrases et aux personnages. En tant qu'adulte, je me suis régalée dans cette lecture car j'ai retrouvé toute la magie que peut procurer un livre destiné à la jeunesse : j'accompagnais Augustin et ses amis dans cette aventure dangereuse et mystérieuse...

Je remercie les éditions Gulf Stream de leur confiance.

Adeline Ruel (Auteur) et Antoine Brivet (illustrateur)- La toute petite Librairie - Editions Gulf Stream, 2019.

PETITE LIBRAIRIE

Posté par passion0510 à 13:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 avril 2019

Jean-Dominique Brieux "Milan Kudera : Une vie d'écrivain"

Aujourd'hui, 1er avril, Milan Kundera fête ses 90 ans. Les Editions Ecriture m'ont envoyé cette biographie sur l'auteur dont je ne connaissais que le nom sur des couvertures. Avec ce livre, je découvre l'homme, l'écrivain, une personne qui a choisi la discrétion.

4e de couverture : "Evoquant les personnages de La Guerre et la Paix, Milan Kundera remarque que leur vie est "un voyage dont les phases successives sont non seulement différentes, mais représentent souvent la néégation totale des phases précédentes."

"Ce parcours en ligne brisée est aussi celui de l'auteur de La Plaisanterie. Son oeuvre est faite des mêmes contradictions. Né le 1er Avril 1929, destiné à une carrière de musicien, il devient poète communiste, puis romancier critique à l'égard du régime. Exclu du Parti, mis à l'index après l'écrasement du Printemps de Prague (1968), il quitte la Tchécoslovaquie sept ens plus tard pour s'installer en France. Ni dissident ni exilé, il continue toutefois à écrire en tchèque (L'Insoutenable Légèreté de l'être), avant de choisir le français comme langue unique d'écriture et d'"exploration de l'existence."

Paradoxal, secret, absent des médias, Kundera est considéré comme un des écrivains majeurs du dernier demi-siècle. Succès qu'il attribue, non sans ironie "au fait d'être mal compris". Avec ou sans réserves, des auteurs aussi divers que Jonathan Coe, Orhan Pamuk, Salman Rushdie ou Taslima Nasreen le regardent comme un maître, dont les réflexions sur l'"art du roman" questionnent leur métier en profondeur."...

Nombre de pages lues : 336 pages

Mon avis : Une biographie très instructive sur la vie d'un homme engagé pour que son pays natal, la Tchécoslovaquie, garde sa liberté d'expression fin des années 60. Il le quitte pour la France, une grande déchirure qu'il essaie de masquer par l'accueil de notre pays.

Je découvre, aussi, un homme qui grâce à sa passion pour la musique, recherche dans ses livres à travailler la musicalité de chaque mot. Milan Kundera est un homme très discret, qui fuit la médiatisation, mais qui a sû très tôt en connaître les rouages.

J'ai relevé de nombreux extraits, suite à de très rares entretiens ou de certains de ses livres dont "L'art du roman" que je vais m'acheter prochainement, car après avoir découvert l'homme, je souhaite ouvrir ma curiosité à l'écrivain.

Un extrait : "Je ne manque pas d'ambition, mais j'aimerais rester invisible. ça a toujours été mon rêve d'écrire sous un pseudonyme. Mais c'est très difficile d'arranger une telle mystification" (page 282) - Apostrophes - Antenne 2 - 27 janvier 1984

Jean-Dominique Brieux "Milan Kundera : Une vie d'écrivain". Editions Ecriture, 2019.

KUNDERA

Posté par passion0510 à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mars 2019

John Steinbeck "Voyage avec Charley" - Extraits

"Moi qui aime les mots et leurs possibilités infinies, cette perspective inévitable m'attriste. Car, avec les accents locaux, disparaîtra le tempo local. Les idiomes, les figures qui font un langage riche et pénétré de la poésie de l'endroit et de l'époque mourront. Ils seront remplacés par un langage national, plié et empaqueté, standard et insipide. Le terroir n'est pas parti mais il s'en va".(page 139)

"Le Montana, à mon sens, c'est une grande éclaboussure de magnificence. Les propositions sont vastes mais non écrasantes. Le pays est riche d'herbe et de couleurs et les montagnes sont de celles que je voudrais créer si cette tâche m'était impartie." (page 198)

"Le Montana m'a envoûté par sa grandeur et sa chaleur. S'il avait un bord de mer, ou si moi je pouvais vivre loin de la mer, j'irais m'y installer aussitôt et demanderais mon admission. De tous les Etats, c'est mon préféré, l'objet de mes amours." (page 200)

FOTO JOHN STEINBECK

John Steinbeck en plein travail - Photo : DR

Posté par passion0510 à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

John Steinbeck "Voyage avec Charley"

Cette nouvelle rubrique "Les Lectures Spéciales" sera consacrée à mes découvertes d'une partie ou totalité de l'oeuvre d'un écrivain. Pour cette première, je vais consacrer mes prochains vendredis à John Steinbeck.

Ce livre "Voyage avec Charley", j'ai eu envie de le lire après avoir vu un reportage sur Arte il y a un an ou deux, sur ce voyage à travers les Etats-Unis, avec son chien.

4ème de couverture : "En 1960, deu ans avant le prix Nobel de littérature, John Steinbeck entreprend, au volant de son mobile home, un voyage de onze semaines à travers l'Amérique, avec pour seul compagnon son chien Charley.

De la Pennsylvanie aux forêts du Maine, du Montana à la côte pacifique, le regard qu'il porte sur son pays est désenchanté et c'est son désarroi, face à la montée de l'indifférence et au racisme endémique, qui s'exprime dans ces pages. Un récit de voyage qui sonne comme une cérémonie des adieux.

Nombre de pages lues : 337 pages

Mon avis : Un récit de voyage très interressant qui nous permet de découvrir les Etats-Unis de 1960, avec la pauvreté, le racisme et les grands changements de son pays qui bouleversent le quotidien de la populatio et fait perdre la notion de bien vivre.

L'auteur est parfois e colère dans son texte car il reconnaît plus son pays, qui se modernise et qui rend une population indifférente à ce qui se passe.

Le récit n'est pas daté au quotidien, mais nous savons où John Steinbeck et Charley nous emmènent...En plus de cette lecture, j'ai lu quelques publications de l'auteur : La Perle, Des Souris et des hommes, Tortilla Flat...que je vous présenterais les prochains vendredis à venir....

Quand je découvre un auteur qui me donne vraiment envie de le lire, j'aime (dans la mesure du possible) faire connaissance par son Journal, sa Correspondance ou ses Récits autobiographiques, ensuite je lis ses romans, ses nouvelles...

John Steinbeck "Voyage avec Charley". Récit traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Monique Thies. Editions Babel, 1997.

couv voyage avec Charley

Posté par passion0510 à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mars 2019

5 Questions à Gilles Paris pour son dernier livre "Inventer les couleurs"

Mercredi dernier, je vous présentais le livre de Gilles Paris "Inventer les couleurs" avec les illustrations colorées d'Aline Zalko. Un coup de coeur ! J'ai demandé à Gilles Paris, si le temps lui permettait de répondre à mes questions, je partage avec vous ses réponses...Bonne lecture ...

1 - Comment est née cette histoire ?

Gilles Paris : "D'une rencontre avec mon éditrice, Colline Faure-Poirée, qui m'a proposé à la fois un recueil de nouvelles, et mon premier livre jeunesse illustré ; deux genres qui m'attiraient depuis longtemps mais pour lesquels je n'avais pas trouvé d'éditeurs. Avec les romans que j'ai publié, Autobiographie d'une courgette, Au pays des kangourous et L'été des lucioles, entre autres, il était logique que je vienne à la jeunesse. Il faut parfois savoir attendre le bon moment, et je ne regrette rien, c'est une fée qui s'est penchée sur moi avec deux magnifiques cadeaux !!"

2 - Comment s'est faite votre collaboration avec l'illustratrice ?

Gilles Paris : "Comme souvent en littérature jeunesse, l'illustrateur (trice) travaille de son côté, et l'écrivain de l'autre. Colline Faure-Poirée m'a montré très tôt son travail. J'ai de suite adoré l'excessivité de ses couleurs, son trait, ses dessins. Aline Zalko est hyper douée. Nous nous sommes rencontrés assez tard, un peu avant la parution du livre. Elle a aimé que je la laisse en paix pendant son travail. J'ai trouvé qu'elle s'était appropriée le tete et ses détails, tout est si juste. Aline a commencé par le dessin de la couverture (sans savoir que ce serait la couverture) parce qu'elle avait senti essentielle la relation du père et du fils."

3 - Quel message souhaitez-vous faire passer auprès des jeunes lecteurs ?

Gilles Paris : "Aucun message, je suis plutôt un passeur d'émotions. J'aime que mes histoires se situent dans l'actualité. Et partager des émotions liées à la tolérance, à la mixité à l'école, aux relations parents/enfants."

4 - Quelles sont les lectures de votre enfance ?

Gilles Paris : "Le Petit Lord Fautleroy, Contes et Légendes, Le petit Prince."

5 - Vous êtes agent pour plusieurs auteurs, quel est votre écrivain préféré, celui que vous lisez fréquemment ?

Gilles Paris : "Je relis souvent Françoise Sagan, Agatha Christie et Tennessee Williams."

Gilles Paris et Aline Zalko 02 HD (c) Manuel Braun

Gilles Paris et Aline Zalko

Photo : Manuel Braun

Posté par passion0510 à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]