4e de couverture : "Orphelin depuis l'enfance, William Crimsworth sait qu'il ne peut compter que sur lui-même, refusant l'aide que ses oncles ne lui accordent qu'avec mépris. Victime du caractère irascible d'Edward, son frère aîné, il choisit de s'exiler en Belgique. Son bonheur et sa libération, il devra les conquérir de haute lutte, après avoir gravi la "colline de la difficulté".

A Bruxelles, une nouvelle vie s'offre à ce jeune homme pauvre et humilié. Professeur dans une école de garçons, William voit ses qualités vite remarquées. On lui propose d'enseigner l'anglais dans le "pensionnat des demoiselles" de Mme Reuter, qui devient sa confidente. Mais lorsqu'il s'éprend par la suite de Frances Henri, comme lui orpheline et étrangère, qui enseigne la couture, c'est Mme Reuter qui en prend ombrage. Et, un matin, William apprend que Mrs Henri a changé d'établissement..."

Nombre de pages lues : 302 pages

Mon avis : Publié après sa mort, Le Professeur, est en réalité le premier roman écrit par Charlotte Brontë. Il est plus court que les précédents et contrairement aux autres romans, il n'y a pas de titre aux chapitres et la longueur de ces derniers est plus courte.

Le personnage principal est un homme qui doit travailler et organiser sa vie car son frère aîné, qu'il a à peine connu, le renie complétement.

William Crimsworth devient professeur dans une école de garçons en Belgique, puis de filles...Cette histoire raconte la solitude quotidienne qui nous donne des habitudes de personne seule. On s'attache à ce rouage qui se met en route chaque matin et qui se voue en silence le soir.

Charlotte Brontë connaît son sujet, car elle vit une existence assez recluse avec sa famille et la lecture, les livres lui permettront de décrire avec talent ces sentiments qui agitent les êtres humains. Elle vit ses personnages au plus profond de son âme.

Je termine, avec ce livre, la lecture de 7 romans des soeurs Brontë. Une belle découverte...Je vous prépare un bilan plus complet pour bientôt...

Charlotte Brontë "Le professeur". Traduit de l'anglais par Henriette Loreau. Préface de Catherine Riboit. Editions Archipoche,2015.

LE PROFESSEUR CHARLOTE